Créé en 2014 à l’initiative de l’artiste-peintre et écrivain Mahi Binebine et du réalisateur et producteur Nabil Ayouch, les Étoiles de Sidi-Moumen est un lieu de découverte et de formation aux arts et à la scène, destiné aux jeunes et familles de Sidi Moumen. Situé à l’Est de Casablanca, ce quartier est l’un des plus pauvres de la ville. Outre des cours de musique, théâtre et arts plastiques pour tous, le centre abrite la Positive School, dédiée à la pratique du hip-hop et à la professionnalisation des jeunes artistes.

Pour en savoir plus

Quelques données en plus: 

Environ 400 jeunes de Sidi Moumen et des quartiers environnant bénéficient de cours de musique (solfège, guitare piano, batterie et percussions), de danse (hip-hop, classique et autres…), de théâtre, d’arts plastiques, de photographie, et de cours de Français, en partenariat avec l’Institut Français de Casablanca.

Une équipe d’une dizaine de personnes et d’une trentaine de bénévoles font fonctionner le Centre. Budget global de l’association : 165 700 €.

Les Étoiles de Sidi Moumen a développé des initiatives similaires en dehors du quartier : initiation artistique à Casablanca (Centre de détention pour mineurs), ouverture en 2017 d’un centre similaire porté par la Fondation Ali Zaoua à Tanger (Les étoiles du Détroit à Beni Makada).