Du collaboratif au réflexe solidaire !

grange_2.jpg

Portrait de Pierre-Emmanuel Grange.

Creative Commons Licence Microdon

La vision de Pierre-Emmanuel Grange, cofondateur de Microdon, entreprise sociale de « générosité embarquée », sur la solidarité sociale de demain.

Pourriez-vous nous résumer en quelques mots votre vision « idéale » de la solidarité sociale de demain ?

La tendance qui se dessine depuis déjà quelques années, c’est le « collaboratif ». L’économie est collaborative, le travail est collaboratif, les outils sont collaboratifs… On ne fait plus les choses dans son coin, on les fait ensemble. Il en va de même pour l’engagement qui se développe au sein des entreprises. Le modèle traditionnel de l’entreprise qui s’engage unilatéralement à travers sa fondation d’entreprise est dépassé. Aujourd’hui, le mécénat d’entreprise est en pleine mutation : il se complexifie et s’enrichit. Il tend à inclure les parties prenantes et particulièrement les collaborateurs autour d’une démarche commune et solidaire. Cela se manifeste, par exemple, en entreprise à travers le mécénat de compétence, les congés solidaires, ou encore le don sur salaire. Cette solidarité nouvelle, multiple et plus participative, où chacun dans sa sphère personnelle et professionnelle a la possibilité de faire sa part, est une réelle bonne nouvelle pour la solidarité de demain. Cette idée du faire ensemble, où chacun a la possibilité d’être acteur de la solidarité à son échelle contribue à créer de nouveaux usages en matière de solidarité, et à voir se développer chez chacun un « réflexe solidaire ». Le voilà notre idéal !

Pourriez-vous nous indiquer une action de solidarité sociale d’aujourd’hui, pour vous particulièrement exemplaire et porteuse d’avenir ?

Question difficile ! Il y a beaucoup d’initiatives remarquables qui se sont développées ces dernières années... D’une manière générale nous sommes sensibles à toute forme de solidarité liée au numérique. La transition numérique implique de nombreux changements pour les associations et impacte toutes les composantes de leurs actions : gouvernance, gestion des adhésions, recrutement des bénévoles… Nous pensons que le numérique est une solution d’avenir pour les associations, pour les aider à maximiser leur impact sur la société. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes associés au mouvement Rézolutions Numériques, porté par une dizaine d’acteurs de la solidarité, qui vise à  faciliter l’accès des associations à l'ensemble des solutions numériques.

Pour en savoir plus

Médias liés