Professeur en économie politique et chercheur en « paix et développement » à l’université de Göteborg en Suède, Hans Abrahamsson travaille notamment sur les concepts de ville juste et de durabilité sociale. Pour lui, face aux défis de l’époque, le modèle suédois doit se transformer : il s’agit dorénavant, non plus de créer une société POUR les gens, mais d’apprendre à en créer une AVEC les gens.

Pour en savoir plus

Quelques données en plus: 

Göteborg, deuxième ville de Suède avec un peu plus de 900 000 habitants.
Dans les cités de banlieue, le chômage atteint 25 %, contre 6 à 8 % pour l’ensemble du pays.
La Suède importe 60 % de sa nourriture, alors qu’elle possède de nombreuses terres cultivables, particulièrement à Göteborg.