Cette conversation d’un peu moins de 25 minutes est le premier numéro de notre rubrique « Libre discussion », réalisé à partir de l’enregistrement du troisième temps fort des Rencontres solidaires du 30 novembre 2018, au Centquatre-Paris. Son sujet : les lieux de l’attention à l’autre. Son point de départ : les laboratoires citoyens de Madrid, créés par les habitants dans des espaces auparavant à l’abandon. Les acteurs de ce débat animé par Vladimir Cagnolari sont Raphaël Besson, sociologue et urbaniste qui a suivi l’émergence de ces espaces autogérés, et Hélène Strohl, essayiste et romancière, inspectrice des Affaires sociales honoraire. Une question se dégage de ce moment : s’assumant comme des lieux, non de bienveillance mais d’initiatives et parfois de conflits assumés, ces laboratoires urbains ne pourraient-ils pas inspirer des espaces publics, des institutions de l’État ou des collectivités locales ici en France ?

table_ronde_lieux_toff1r.jpg

Sur le plateau du troisième « temps fort » des Rencontres solidaires de l’après-midi du 30 novembre 2018 au Centquatre-Paris, animé par Vladimir Cagnolari (au centre), Raphaël Besson et Hélène Strohl.

Creative Commons Licence Vladimir Cagnolari