Auteur de La solidarité, ça existe… et en plus ça rapporte ! (Michalon, 2013) ou encore de De l’État providence à l’État accompagnant (Michalon, 2010), le sociologue Serge Guérin a beaucoup écrit sur les questions liées au vieillissement. Notre capacité à susciter le maximum de liens entre générations et cultures différentes est, selon lui, la clé de la solidarité sociale de demain. Le rôle des 11 millions d’aidants que compte la France, dont près de 9 millions sont bénévoles, y est crucial, pour construire ce qu’il appelle une « éthique de la bienveillance » et une  « société de la sollicitude ».

Fichier attachéTaille
Icône PDF solidarum_serge_guerin_intergeneration.pdf477.04 Ko

Pour en savoir plus

Quelques données en plus: 

Il y a presque 9 millions d’aidants bénévoles en France, et parmi eux 400 000 jeunes de moins de 15 ans.
S’il fallait que l’État remplace tous les aidants bénévoles, cela pourrait lui coûter environ 164 milliards d’euros, soit deux tiers des dépenses de santé en France, et à peu près l’équivalent de l’ensemble des traitements de tous les fonctionnaires des trois fonctions publiques, sur un an.