Créée en 1984, l’Oceanium de Dakar fut longtemps une école de plongée, avant que son fondateur Haïdar El Ali, futur ministre de l’écologie du Sénégal, prenne conscience de l’urgence de préserver les ressources naturelles. Depuis plus de dix ans, son association a ainsi permis le reboisement du littoral et la protection de la mangrove, via des pépinières communautaires. Une activité qui, au-delà de l’écologie, a permis de redévelopper l’écosystème économique, notamment la culture du riz, fragilisée par le recul de la forêt. 

Pour en savoir plus

Quelques données en plus: 

Depuis 2008, Oceanium et ses villages partenaires ont planté plus de 5 millions de rôniers, une espèce de grands palmiers, dans les secteurs de Thiès, du Sine Saloum, de Tambacounda et de Casamance. Elle a aussi planté plus de 150 millions de palétuviers.