Créée en 1995, The Forgotten Angle Theatre Collaborative a inscrit son travail dans des problématiques liées au genre, à la sexualité, mais aussi au Sida. Vingt ans plus tard, cette compagnie de danse a quitté Johannesburg pour le Mpumalanga, à trois heures de route, afin de développer de nombreuses activités auprès des populations oubliées de cette région rurale. Histoire de bâtir à partir des communautés existantes un nouvel état d’esprit, d’entraide et d’espoir pour une jeunesse exclue de tout.

Pour en savoir plus

Quelques données en plus: 

The Forgotten Angle Theatre Collaborative, dont le budget annuel de fonctionnement oscille entre 3 et 5 millions de rands (entre 190 000 et 315 000 euros) a choisi de diversifier au maximum ses soutiens (publics comme privés, et fonds propres).

L’équipe est constituée de 5 employés à temps plein et environ 20 intervenants, selon les projets. Plus de 600 personnes bénéficient de la dizaine d’ateliers hebdomadaires, auprès des enfants des townships, des pensionnaires de la maison des jeunes ou encore des invalides.

Recommandé