Et si la solidarité entre générations nécessitait de mettre en place de vrais dispositifs ? C’est la conviction de Jean Bouisson, professeur émérite à l’université de Bordeaux qui a été notamment le créateur du premier master de « psycho-gérontologie et santé publique ». Mieux : son expérience en tant que bénévole, au sein de l’association Vivre Avec, lui a appris toute l’importance d’un travail de suivi et d’un engagement écrit entre l’étudiant et la personne âgée qui l’invite à habiter chez elle.

Pour en savoir plus

Quelques données en plus: 

L’association Vivre Avec a été créée en 2004 par Élise Renet. Jean Bouisson s’y est investi fortement en tant que bénévole à partir de 2012.
Vivre Avec a suivi 40 binômes lors de l’année universitaire 2018-2019.
Chaque étudiant paye à l’association une cotisation de 50 euros par an, et règle en moyenne de 80 à 100 euros par mois comme participation aux charges.
Il y a aujourd’hui environ 300 étudiants ayant fait une demande à Vivre Avec et qui ne peuvent encore être logés par une personne âgée.