Pour être pleine et entière, l’attention à l’autre suppose de la considération. Mais cette considération va bien au-delà du respect et de la bienveillance vis-à-vis de la personne en face de moi. Selon la philosophe Corine Pelluchon, auteure de L’éthique de la considération (Seuil, 2018), elle suppose une prise de conscience de sa propre vulnérabilité ainsi que de l’humilité face aux autres êtres vivants, au monde qui nous a engendré et qui nous survivra.

Recommandé