Enjeu crucial du soin, de l’accompagnement ou de l’éducation, l’attention à l’autre n’a aucune recette toute faite. Qu’elle prenne la forme de la bienveillance ou de la compassion, elle se décline différemment selon chaque cas, mais toujours interroge le rapport au temps, à la norme et à la capacité d’agir de chacun, en particulier en situation de précarité, de handicap ou de vulnérabilité. Un article de réflexion tiré du numéro 3 de la revue Visions solidaires pour demain, en vente en librairie. Avec deux interviews : la première de la philosophe Corine Pelluchon autour de la notion de considération, qui « passe par la reconnaissance de la solidarité qui nous unit aux autres êtres vulnérables » ; la seconde de l’archéologue des médias Yves Citton, pour lequel « il n’y a pas une, mais une multitude d’attentions, et toutes ne se valent pas. »