Dans des lycées de Montréal et de sa banlieue, Pour 3 Points forme gratuitement de jeunes entraîneurs de basket afin qu’ils deviennent pour leurs élèves de vrais « coaches de vie », à même de les accompagner dans leur développement bien au-delà du sport. Une façon pour cette association d’agir pour plus d’égalité sociale. Reportage aux côtés de deux coaches, entre janvier et juin 2019.

 

Pour en savoir plus

Quelques données en plus: 

Pour 3 Points (P3P) existe depuis 2011, le programme actuel depuis 2014.
À la fin de la saison 2018-2019, 47 entraîneurs avaient terminé leur formation, dont 21 lors de cette seule saison. Une trentaine de coaches seront accompagnés en 2019-2020. En 2018-2019, P3P était présent dans 14 écoles du grand Montréal. Ce chiffre devrait monter à une vingtaine en 2019-2020 – incluant désormais Laval et la Rive sud. Il participe à 5 commissions scolaires sur les 72 du Québec. En cinq ans P3P, a accompagné via ses « coaches de vie » plus de 650 jeunes. 500 jeunes entre 12 et 17 ans reçoivent désormais l’accompagnement d’un entraîneur P3P chaque année.
Le budget annuel de l’association était de 630 000 dollars canadiens (426 000 euros) en 2018. Il est passé à un peu plus de 700 000 dollars canadiens en 2019.
L’étude de l’Université McGill a été réalisée sous la direction de Sébastien Arcand, par William Falcao. Celle, sur deux ans, de l’Université de Montréal au Québec (UQAM) a été menée par Tegwen Gadais.