En Afrique du Sud, l’attention à l’autre, qu’il habite dans des townships ou des zones rurales éloignées de tout, passe par la culture, notamment la danse. C’est l’un des trop rares chemins pour 
la réinvention d’un vivre-ensemble.
 Des compagnies Via Katlehong et The Forgotten Angle Theatre Collaborative au Kliptown Youth Program, reportage à Soweto et à la frontière du Mozambique.

Pour en savoir plus

Quelques données en plus: 

The Forgotten Angle Theatre Collaborative (budget annuel entre 190 000 et 315 000 €) a choisi de diversifier au maximum ses soutiens (publics comme privés, et fonds propres). Plus de 600 personnes bénéficient de la dizaine d’ateliers hebdomadaires, auprès des enfants des townships, des pensionnaires de la maison des jeunes ou encore des invalides.

Malgré le manque d’infrastructures à Kliptown, KYP permet de pratiquer le football, le volley, mais aussi la natation gratuitement. Les étudiants peuvent emprunter des ordinateurs portables fournis par l’association One labtop per child dont l’objectif est de promouvoir l’ordinateur à 100 dollars.