Sylvie Adelaïde (Pli Bel Lari) : la mise en action citoyenne

Longtemps directrice de l’urbanisme et de l’aménagement, l’architecte Sylvie Adelaïde a impulsé en avril 2014 l’opération Pli Bel Lari à travers l'association Atelier Odyssée qu’elle préside. En décidant de repeindre les maisons du quartier Vatable, c’est toute la vie sociale qui a finalement changé six ans plus tard. Un exemple pas si compliqué à suivre pour bien d’autres résidents de quartiers « oubliés ».  

En savoir plus

Données en plus

Soutenue gracieusement par une entreprise de peinture et un fournisseur de matériel, Pli Bel Lari mène des actions de ravalement de façade deux dimanches par mois, sans compter d’autres initiatives plus ponctuelles comme des braderies solidaires ou un carnaval. Elle a été rejointe par nombre de graffeurs et de plasticiens qui eux aussi ont choisi d’embellir l’espace public. Tous ensemble s’activent dans le Wole Creole Art, un festival mis en place en mai 2019 par Pacman en lien avec Pli Bel Lari.
Pli Bel Lari a fédéré d’autres associations et initiatives voisines : l’association de médiation socio-culturelle Il Y A fondée par deux jeunes femmes, Ciné Woulé, une association d’éducation populaire à l’image qui organise des projections gratuites dans le quartier, la boutique San Mêlé qui valorise les artisans et créateurs de mode locaux, le supermarché collaboratif porté par l’association Zanmis A Calbas ou encore Grand Bwa Bwa, une compagnie de théâtre de rue doublée d’un chantier d’insertion.
L’association bénéficie du soutien du Ministère des Outre-mer, du Conseil régional et du Conseil général de Guadeloupe, de Cap Excellence (Communauté d'agglomération Abymes, Pointe-à-Pitre et Baie-Mahault), de l’État par le biais des contrats de Ville, ainsi que ponctuellement d'organismes et entreprises privés.