Et si les chômeurs étaient la solution pour les territoires ?

Selon Laurent Grandguillaume, président bénévole de Territoires zéro chômeurs de longue durée, les « entreprises à but d’emploi » de cette association se construisent avec les chômeurs, qui en définissent les activités écologiques, sociales et solidaires en écho aux besoins des populations. Initiées dès 2016 dans dix quartiers, communes ou zones rurales de 5 000 à 10 000 habitants, ces expérimentions seront étendues à plus de cinquante nouveaux territoires suite à l’adoption d’une loi en novembre 2020.

En savoir plus

Données en plus

Sur les 10 territoires concernés par la première phase de l’expérimentation, 2000 chômeurs, privés d’emploi depuis 54 mois en moyenne, ont été identifiés.
Près de 1000 personnes sans emploi, dont 25% en situation de handicap, ont été embauchées en CDI à temps choisi, essentiellement à temps plein, par 10 EBE. 500 autres ont retrouvé un emploi dans le secteur marchand grâce à l’action du comité local.
Pour être habilité par le ministère du Travail, chaque territoire doit répondre à un cahier des charges publié par le fond d'expérimentation, présidé par Louis Gallois.
Certains des nouveaux territoires pressentis pour faire partie de la deuxième phase se situent en Corse, en Occitanie et dans les Dom Tom.